Christian Freund

Un chemin de vie au service de l'alchimie personnelle

Écoute, écoutant, éveilleur. Ces trois mots guident le travail quotidien de Christian Freund dans la réalisation de vos objectifs personnels.

Père de trois enfants et vivant en couple, Christian Freund a très tôt été en profond questionnement. Pour quelles raisons souffrait-il dans une famille où tout semblait être ni plus ni moins différent que dans les autres familles ? Son désir de compréhension et d'apaisement de ses blessures d'âme lui font rencontrer, dès ses seize ans, les écrits de Freud et des principaux auteurs de la psychanalyse. Cependant, il tardera à suivre leurs traces. Pour ces personnages, comme en psychanalyse, l'Amour n'existe pas. Une dimension essentielle de sa conviction profonde lui échappe alors.

 

C'est auprès de maître Noro, enseignant de Kinomichi, qu'il découvre le pouvoir de l'ouverture du cœur et de l'accueil des émotions dans le corps. Sa pratique continue et rigoureuse du Kinomichi, un art martial énergétique, lui permet de tendre à l'harmonie sans pourtant lui apporter pleine et entière satisfaction. Si le corps a son langage, il ne peut prétendre à l'unicité sans considérer les maux (/mots) de l'esprit. Son besoin se fait impérieux de conjuguer les deux ensemble. C'est auprès du psychanalyste et auteur, Didier Dumas, qu'il cultive la tradition de l'enseignement de l'harmonie par le corps et par le Verbe.

 

Pour Christian Freund, se rencontrer, revient à assurer une communication fluide entre les différentes instances de Soi (Corps, Âme, Esprit). C'est se vivre comme créateur de sa réalité et créature du divin. Un tel chemin de reconnaissance nécessite un accompagnement. Si l'écoute et l'accueil sont primordiaux, ils demandent au psychanalyste d'être un écoutant. Un écoutant a  intégré la dimension de l'autre en soi. C'est ainsi qu'il lui permet, séance après séance, de s'entendre parler pour retrouver la présence physique et psychique des blessures vécues dans son histoire personnelle. ​Recouvrer les mots qui disent les maux du corps et de l'esprit permet à l'âme d'irradier de sa bienveillance nos gestes et nos actions quotidiens. 

" Si on ne pratique pas,

On ne peut connaître clairement l'esprit ".

Maître TAKUAN

(Maître de Zen Japonais 1573-1645)

Psychanalyste transgénérationnel​

© 2021 christianfreund.com / Christian Freund est membre de l'association loi 1901, Le Jardin d'idées.

  • facebook-square
  • twitter-bird2-square
  • google-plus-square
  • YouTube Square
  • linkedin-square